Des sénateurs américains veulent couper l'aide à l'Egypte

avec AFP

— 

Des sénateurs américains, dont l'influent républicain John McCain, ont demandé dimanche que les Etats-Unis coupent l'assistance militaire qu'ils fournissent à l'Egypte après le «massacre» de centaines de personnes lors de la répression sanglante de manifestations ces derniers jours. «Ils ont organisé un massacre», a lancé M. McCain sur CNN, en référence à la mort de plus de 750 personnes, des partisans du président déchu Mohamed Morsi pour l'immense majorité, en quatre jours parmi les plus sanglants de l'histoire de l'Egypte contemporaine.

«Nous violons toutes nos valeurs» 

Jeudi, le président Barack Obama a annoncé l'annulation de manoeuvres militaires conjointes avec l'armée égyptienne, ajoutant qu'il «condamnait avec force» les opérations des forces de sécurité. En revanche, il n'a pas dit mot de l'aide militaire --1,3 milliard de dollars-- que les Etats-Unis fournissent à l'Egypte chaque année. Ni lui, ni son administration ne qualifient la destitution de Mohamed Morsi le 3 juillet de coup d'Etat. Dans le cas contraire, la loi obligerait Washington à couper cette aide.

Mais pour John McCain cette enveloppe devrait être suspendue. «Nous n'avons pas de crédibilité. Nous avons de l'influence. Mais lorsque vous ne vous en servez pas, cette influence s'évanouit», a-t-il dit, ajoutant que les Etats-Unis devraient également suspendre leur fourniture de pièces de rechange destinées à l'équipement militaire égyptien de fabrication américaine et s'abstenir de soutenir un prêt du Fonds monétaire international, pour l'heure en suspens. «Nous violons toutes nos valeurs lorsque nous nous tenons à l'écart, en observant ce qui se passe», a encore jugé John McCain.

La démocratie, condition du maintien des aides

Son collègue, le sénateur républicain Rand Paul a abondé dans le même sens. «Je ne pense pas que nous nous attirions les bonne grâces du peuple égyptien lorsqu'il voit des chars de fabrication américaine dans la rue», a-t-il estimé dimanche dans l'émission Fox News Sunday. Même de fervents alliés de l'administration Obama au Congrès plaident pour une suspension de l'aide américaine au Caire.

Le sénateur démocrate Patrick Leahy a déclaré jeudi dans un communiqué que «l'aide aux militaires égyptiens devrait cesser à moins qu'ils ne restaurent la démocratie». Son collègue démocrate Richard Blumenthal a jugé de son côté sur la chaîne Fox dimanche que Washington devait «conditionner son aide future à des mesures en faveur de l'Etat de droit et du retour à la démocratie».