Le chef du Hezbollah dit être prêt à aller lui-même combattre en Syrie

avec AFP

— 

Le chef du Hezbollah libanais, Hassan Nasrallah, un allié du régime syrien, a affirmé vendredi être prêt à aller personnellement combattre en Syrie les extrémistes musulmans qu'il accuse d'être derrière les attentats contre les fiefs de son parti au Liban.

«Si dans la bataille contre ces terroristes takfiri (extrémistes musulmans) il le faut, j'irai moi-même en Syrie; le Hezbollah et moi-même nous irons en Syrie», a-t-il lancé dans un discours diffusé sur grand écran devant des milliers de ses partisans.