Le musicien argentin Eduardo Falù est mort

avec AFP

— 

Le compositeur et guitariste argentin Eduardo Falù, qui avait joué dans le monde entier et s'était produit avec des artistes comme Atahualpa Yupanqui et Mercedes Sosa, est décédé à l'âge de 90 ans, a annoncé ce samedi l'Académie argentine du folklore.

Falù, décédé vendredi à son domicile à Cordoba, en Argentine, était considéré comme une figure essentielle de la musique populaire argentine, avec une oeuvre de plus de 200 morceaux dont les plus célèbres sont «La tonada del viejo amor» et «Zamba de la candelaria».

Des textes d’écrivains mis en musique

Né le 7 juillet 1923 dans la province de Salta, dans le nord de l'Argentine, Eduardo Falù a vécu dans cette province jusqu'à son installation en 1945 à Buenos Aires, où il devint un guitariste de renommée internationale.

Au cours de sa longue carrière, il a donné de nombreux concerts à l'étranger, d'abord en 1952 aux Etats-Unis, puis en URSS, en France, au Japon, en Espagne, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Autriche, en Suisse, en Suède, aux Pays-Bas et en Norvège. Il a aussi effectué de longues tournées dans les pays d'Amérique latine.

Falù a mis en musique des textes d'écrivains argentins comme Jorge Luis Borges et Ernesto Sabato, et a accompagné à la guitare ses compatriotes musiciens Atahualpa Yupanqui et Mercedes Sosa. Un documentaire sur sa vie et son oeuvre, intitulé «Eduardo Falù - Chant au paysage rêvé», a été tourné en 2009 par les réalisateurs suisses Oliver Primus et Arno Oehri.