Etats-Unis: Premier recul de l'obésité chez les enfants pauvres

SANTE Ce recul chez les deux à quatre ans a été constaté dans 19 Etats de l'Union et les territoires américains d'outre-mer de 2008 à 2011...

avec AFP

— 

Un enfant en surpoids lors d'un cours de gym, le 13 novembre 2010, à Aurora, dans le Colorado.
Un enfant en surpoids lors d'un cours de gym, le 13 novembre 2010, à Aurora, dans le Colorado. — John Moore/Getty Images/AFP

L'obésité recule légèrement pour la première fois parmi les très jeunes enfants américains issus de familles à bas revenus et ce après des décennies d'augmentation, selon un rapport des autorités sanitaires fédérales publié mardi. Ce recul chez les deux à quatre ans a été constaté dans 19 Etats de l'Union et les territoires américains d'outre-mer de 2008 à 2011, précise cette recherche des Centres fédéraux de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

Le rapport est basé sur l'indice de masse corporelle (IMC) --poids divisé par la taille au carré-- de près de 12 millions d'enfants dans 40 Etats. Mais un enfant sur huit en âge d'aller à l'école maternelle est encore en surpoids aux Etats-Unis avec des taux encore plus élevés chez les Noirs et les Hispaniques particulièrement frappés par la pauvreté. Les reculs les plus notables ont été observés en Floride, en Géorgie, dans le Missouri, le New Jersey et le Dakota du Sud où la baisse du taux d'obésité a dépassé 1%.

«La tendance a commencé à s'inverser»

La Californie, l'Iowa, l'Idaho, le Kansas, le Massachusetts, le Maryland, le Michigan, le Minnesota, le Mississippi, le Montana, le New Hampshire et le New Mexique ont également enregistré une amélioration mais plus modeste. Hawaii a été l'Etat qui a connu le plus bas taux d'obésité parmi ces enfants entre 2008 et 2011 avec 9% tandis que la Californie a eu la plus forte incidence (17%), précise le rapport des CDC.

Le taux d'obésité chez les deux à quatre ans vivant dans des familles pauvres a augmenté dans trois Etats sur la même période. Il s'agit du Colorado, de la Pennsylvanie et du Tennessee. «Bien que l'obésité reste une épidémie, la tendance a commencé à s'inverser chez des enfants dans certains Etats», souligne le Dr Tom Frieden, le directeur des CDC.

Un tiers des enfants et adolescents américains sont en surpoids ou obèses

«Ce recul est modeste mais pour la première fois en une génération les choses vont dans le bon sens», ajoute-t-il soulignant que «les très jeunes enfants obèses ont un risque accru de graves problèmes de santé durant toute leur vie». Ils ont ainsi cinq fois plus de risque que les autres enfants de rester obèses adultes et courent un risque de cholestérol élevé, d'hypertension, d'asthme et de problèmes mentaux.

Des grands centres urbains comme New York notamment et des Etats comme le Mississippi ont fait part au cours des toutes dernières années d'une amélioration sur le front de l'obésité et surpoids infantile. Le précédent rapport national sur l'obésité des très jeunes enfants aux Etats-Unis remonte à la période 2003-2008 qui faisait ressortir un accroissement dans 24 Etats. Actuellement environ un tiers des enfants et adolescents américains ainsi que plus des deux-tiers des adultes sont en surpoids ou obèses.