Hawaï offre un billet d'avion aux SDF pour qu'ils rentrent chez eux

MONDE Ce programme controversé, qui doit entrer en vigueur cette année, vise à aider les SDF tout en réduisant le coût qu'ils font peser sur le budget de la Santé de l'Etat d'Hawaii, selon ses promoteurs...

Faustine Vincent

— 

Un bateau près des côtes de l'île de Lanai, à Hawaii.
Un bateau près des côtes de l'île de Lanai, à Hawaii. — SUPERSTOCK/SUPERSTOCK/SIPA

Hawaii met sur pied un programme controversé offrant un billet d’avion gratuit aux sans-abri pour qu’ils retournent chez eux, où que ce soit sur le continent aux Etats-Unis. Baptisé «Retour à la maison», ce programme pilote doit être lancé cette année et sera doté d’un budget de 100.000 dollars sur  trois ans. 

Le nombre de SDF à Hawaii est estimé à 17.000. Le programme poursuit un double objectif, selon ses partisans : aider les sans-abri en les renvoyant dans leur Etat d’origine, où ils seraient susceptibles de trouver du soutien auprès de leur famille, et réduire le coût qu’ils font peser sur le budget de la Santé d’Hawaii. Les législateurs vont valoir le fait que le projet de loi dans lequel s’inscrit ce programme comporte des fonds pour traiter la toxicomanie, des programmes sur la santé mentale, ainsi que divers programmes d'aide au logement. 

« Ce n’est pas la panacée » 

Ces arguments ne convainquent pas tout le monde. «Nous redoutons que ce programme soit une invitation à acheter un aller-simple pour Hawaii, avec un vol retour garanti», a expliqué Kayla Rosenfeld, porte-parole du Département des Services sociaux, qui devra travailler sur ce projet. D'autres affirment que cela n'aidera pas les SDF mais permettra seulement de les renvoyer vers d'autres juridictions.

Les promoteurs du programme tablent sur le fait que, même si un SDF revient seulement quelques mois plus tard sur l’île, située à plus de 4.000 km du continent américain, «Hawaii aura économisé de l’argent sur la nourriture, les abris et les coûts médicaux», précise le Daily Mail

«Ce n'est pas la panacée et cela ne résout pas tout», a reconnu John Mizuno, un représentant de Hawaii qui soutient le projet de loi. «C’est infime. Ce n’est pas pour 5.000 sans-abri.  Seule une poignée d’entre eux seront envoyés chez eux… où ils peuvent trouver du soutien.» Mizuno espère que le programme renverra 100 sans-abri chez eux cette année.

Un programme similaire avait été lancé par New York en 2007. «Ce genre de programmes ont été utilisés historiquement pour transporter les SDF hors de la ville, a expliqué à MSN News Michael Stoops, de la Coalition nationale pour les sans-abri. Souvent, les services de police locaux gèrent ces programmes, offrant des choix difficiles entre se rendre dans un abri, en prison ou sauter dans un bus ou un avion pour rentrer à la maison».