Tunisie: Diffusion d'une photo du suspect impliqué dans la mort de Mohamed Brahmi

MONDE C’est ce qu’a annoncé le ministre de l’Intérieur tunisien…

M. Go. avec AFP

— 

Des Tunisiens manifestent et rendent hommage au député de l'opposition Mohamed Brahmi, le 26 juillet 2013. 
Des Tunisiens manifestent et rendent hommage au député de l'opposition Mohamed Brahmi, le 26 juillet 2013.  — KHALIL / AFP

Mohamed Brahmi a-t-il été abattu par un extrémiste religieux? Lors d’une conférence de presse, le ministre tunisien de l'Intérieur Lotfi Ben Jeddou a défendu cette thèse en accusant ce vendredi un salafiste d’être impliqué dans la mort du député de l'opposition de gauche, abattu jeudi par balles près de Tunis.   

Lors de la conférence de presse, une photo du suspect a été projetée:

La même arme uilisée contre Belaïd

«Les premiers éléments de l'enquête ont montré l'implication de Boubaker Hakim, un élément salafiste extrémiste», a-t-il déclaré à la presse. Par ailleurs, selon les premiers éléments de l’enquête, la même arme a été utilisée pour tuer les opposants Brahmi et Chokri Belaïd, homme politique et avocat tunisien, assassiné le 6 février 2013. La mort de ce dernier avait entraîné de grandes manifestations en Tunisie.