Les secours tentent de désincercérer les passagers toujours coincés dans le train accidenté, en Espagne, le 24 juillet 2013.
Les secours tentent de désincercérer les passagers toujours coincés dans le train accidenté, en Espagne, le 24 juillet 2013. — MIGUEL RIOPA / AFP

ACCIDENT

Espagne: Au moins 77 morts et 143 blessés dans le déraillement d'un train

Le déraillement, qui s'est produit près de Saint-Jacques de Compostelle, concerne quatre wagons...

Au moins 77 personnes ont été tuées et 143 blessées dans le déraillement d'un train ce mercredi à Saint-Jacques de Compostelle, dans le nord-ouest de l'Espagne, selon le président de la région de Galice, Alberto Nuñez Feijoo. «Il n'y aura pas moins de 45 morts», avait déclaré dans un premier temps Alberto Nuñez Feijoo à la radio Cadena Ser, ajoutant qu'il y avait 200 blessés et parlant de «scène dantesque».

«Il y a un wagon déchiqueté» et «les cadavres sont sur les voies», a-t-il ajouté. Selon la compagnie ferroviaire Renfe, le train transportait 238 passagers.

«Plusieurs wagons se sont empilés les uns sur les autres»

Les premières images de la télévision ont montré quatre wagons renversés sur la voie, dont l'un au moins complètement déchiqueté et de la fumée se dégageant du convoi.

«Il semble que dans un virage le train ait commencé à se retourner, nous avons fait beaucoup de tonneaux et plusieurs wagons se sont empilés les uns sur les autres», a raconté un témoin, cité par la radio Cadena Ser.

Une «raison indéterminée»

L'accident s'est produit à quelques kilomètres de la gare de Saint-Jacques de Compostelle, alors que le train assurait une liaison entre Madrid et la localité galicienne de El Ferrol.

Le train a déraillé vers 21h «pour une raison indéterminée», a indiqué un porte-parole de Renfe.

L'accident s'est produit à la veille de la Saint-Jacques, le saint patron des Galiciens, une fête traditionnelle dans cette région. Toutes les cérémonies prévues à Saint-Jacques ont été annulées par les autorités locales.

Une photo de l'accident:

Une autre photo:

Il s'agirait de l'accident ferroviaire le plus meurtrier depuis quarante ans en Espagne.