La Norvégienne condamnée après avoir été violée à Dubaï confirme avoir été graciée

MONDE Marte Dalelv a été également autorisée à quitter les Emirats arabes unis...

avec AFP

— 

Marte Deborah Dalelv, 24 ans, condamnée le 17 juillet par un tribunal de Dubaï à 16 mois de prison.
Marte Deborah Dalelv, 24 ans, condamnée le 17 juillet par un tribunal de Dubaï à 16 mois de prison. — - / NTB SCANPIX / AFP

Marte Dalelv, la Norvégienne condamnée à Dubaï après avoir porté plainte pour viol, a confirmé ce lundi avoir été graciée. Elle a été autorisée à quitter les Emirats arabes unis, a ajouté lundi sur Twitter le ministre norvégien des Affaires étrangères, Espen Barth Eide.

«Marte est libérée! Merci à tous ceux qui se sont signalés pour l'aider», a écrit Espen Barth Eide. L'ambassade de Norvège aux Emirats a confirmé de son côté à la télévision publique NRK que Marte Dalelv, 24 ans, avait reçu l'autorisation de quitter le pays.

Refuge dans une église norvégienne à Dubaï

Le ministre norvégien des Affaires étrangères Espen Barth Eide avait relayé vendredi la stupéfaction de son pays après la condamnation aux Emirats arabes unis d'une Norvégienne qui avait porté plainte pour viol.

Marte Dalelv a été condamnée mercredi à 16 mois de prison par un tribunal de Dubaï pour comportement indécent (une relation sexuelle hors mariage), parjure et consommation d'alcool.

La Norvégienne avait fait appel de cette condamnation. Elle avait trouvé refuge dans une église norvégienne de Dubaï, d'où elle avait  lancé un appel à une aide financière après avoir dépensé ses économies en frais d'avocat.