Chine: Une explosion retentit à l'aéroport de Pékin

MONDE Une personne handicapée aurait fait exploser une bombe...

avec AFP

— 

Aéroport international de Pékin, en Chine.
Aéroport international de Pékin, en Chine. — GOOGLE MAP / 20MINUTES

Un homme dans une chaise roulante a fait exploser samedi une bombe de sa fabrication devant la porte du terminal 3 à l'aéroport international de Pékin, se blessant lui-même sans faire d'autres victimes, a annoncé l'agence officielle Chine Nouvelle.

L'homme, Ji Zhongxing, de la province de Shandong dans l'est de la Chine, a été pris en charge par les secouristes mais ces jours ne sont pas en danger, a précisé l'agence.

Pas de perturbation du trafic

Selon Chine Nouvelle, l'explosion, qui n'a pas fait d'autres victimes, s'est produite à 18H24 (10H24 GMT) devant le hall des arrivées du terminal 3 de cet aéroport, le sixième plus important au monde par sa fréquentation.

Selon l'équivalent du réseau Twitter de la chaîne de la télévision centrale chinoise, l'incident n'a provoqué aucune perturbation dans les plans de vols des avions.

De la fumée blanche

Des photos diffusées par Chine Nouvelle ont montré des gens qui semblaient être des personnels médicaux soignant une personne étendue sur le sol et d'autres courant dans le terminal empli d'une fumée blanche.

 

Un blog attribué à l'auteur de l'explosion

Une spécialiste de la politique étrangère chinoise, Stephanie Kleine-Ahlbrandt, présente dans le terminal au moment de l'explosion, a noté sur son compte Twitter avoir vu «une énorme explosion suivie par des mouvements de panique, de la fumée et de la poussière».

Sur d'autres réseaux sociaux chinois, des internautes ont diffusé un blog attribué à l'auteur de l'explosion et identifié par la police comme Ji. Dans ce texte, il affirme avoir travaillé comme chauffeur de moto-taxi dans la ville de Dongguan, dans le sud de la Chine, avant d'avoir été sévèrement battu par des policiers en 2005. L'authenticité de ce blog n'a cependant pas pu être immédiatement vérifiée.

Pas de détails sur les éventuelles revendications de l'homme

Selon l'agence Chine nouvelle, les premiers éléments de l'enquête ont permis d'établir que l'homme dans sa chaise roulante a actionné le détonateur de sa bombe immédiatement après avoir été empêché par la police de distribuer des tracts. Aucun détail n'a été fourni sur le contenu de ces tracts ou sur d'éventuelles revendication de cet homme.

Ni la police ni le service de presse de l'aéroport n'ont pu être joint samedi après l'incident pour des compléments d'informations.

Pas de présence policière accrue

Selon un photographe de l'AFP qui s'est rendu à l'aéroport après l'explosion, il n'y avait pas de signes d'une présence policière accrue et le trafic des voyageurs se déroulait normalement.

Le taux de criminalité est très bas en Chine, à raison d'un pour 100.000 habitants en 2010, selon les chiffres des Nations unies. En revanche, la corruption et le harcèlement par la police font partie des plaintes les plus courantes des citoyens chinois mais elles n'aboutissent pratiquement jamais en justice.