Concordia: Le procès contre l'ex-commandant reporté au 17 juillet

JUSTICE A cause d'une grève des avocats...

Avec AFP

— 

Dans la nuit du 13 janvier 2012, le Costa Concordia avait heurté un écueil près de la côte et s'était échoué sur des rochers à quelques dizaines de mètres de l'île toscane du Giglio avec à son bord 4.229 personnes.
Dans la nuit du 13 janvier 2012, le Costa Concordia avait heurté un écueil près de la côte et s'était échoué sur des rochers à quelques dizaines de mètres de l'île toscane du Giglio avec à son bord 4.229 personnes. — Tiziana Fabi AFP

Le procès contre l'ex-commandant du Costa Concordia, Francesco Schettino, s'est ouvert mardi au tribunal de Grosseto (Toscane) mais a été immédiatement reporté au 17 juillet en raison d'une grève des avocats, a constaté l'AFP.

Un an et demi après le naufrage du paquebot de croisières qui avait fait 32 morts le 13 janvier 2012, l'audience, à laquelle assistait l'accusé, a été reportée au bout d'une quinzaine de minutes. Francesco Schettino est poursuivi pour homicides multiples par imprudence, abandon de navire et dommages causés à l'environnement.