Egypte: Morsi appelle à un «gouvernement de consensus» pour régler la crise

© 2013 AFP

— 

Ces mesures interviennent alors que vient d'expirer un ultimatum de l'armée qui avait donné lundi 48 heures à M. Morsi pour se plier "aux revendications du peuple" dont une partie participe depuis dimanche à des manifestations monstres réclamant son départ.
Ces mesures interviennent alors que vient d'expirer un ultimatum de l'armée qui avait donné lundi 48 heures à M. Morsi pour se plier "aux revendications du peuple" dont une partie participe depuis dimanche à des manifestations monstres réclamant son départ. — Gianluigi Guercia AFP

Le président égyptien Mohamed Morsi a appelé mercredi à former un «gouvernement de coalition et de consensus» au moment où expirait un ultimatum lancé par l'armée, menaçant d'imposer sa propre «feuille de route» au chef d'Etat s'il ignorait les «revendications du peuple».

Sur sa page Facebook officielle, M. Morsi, contesté par une partie de la population, a appelé à «former un gouvernement de coalition et de consensus afin d'organiser des législatives à venir».