L'Urssaf récupère 1,4 milliard d'euros de fraudes aux cotisations sociales

ECONOMIE Les redressements effectués par l'Urssaf totalisent 1,4 milliard d'euros en 2012, soit 7% de plus qu'en 2011...

A.-L.B.

— 

Illustration de l'Urssaf de Montreuil.
Illustration de l'Urssaf de Montreuil. — DURAND FLORENCE/SIPA

Les chiffres de la branche de recouvrement de la Sécurité sociale (Acoss) révèlent que les redressements opérés par l'Urssaf pour fraude aux cotisations sociales battent des records, rapportent Les Echos ce mercredi.

En 2012, ces recouvrements ont engrangé près de 1,4 milliard d'euros, soit 7% de plus qu'en 2011. Et sur cette somme, les redressements ciblant le travail ont atteint 260 millions d'euros, soit 18 % de plus en un an. Ces chiffres sont atteints grâce à des contrôles plus efficaces, précisent Les Echos.

Contrôles plus efficaces de l'Urssaf

Ainsi, les contrôles effectués dans les entreprises «aboutissent à des redressements dans presque 65 % des cas, alors que ce taux était inférieur à 40 % au milieu des années 1990», détaille le quotidien.

Les secteurs les plus touchés par le travail au noir sont les hôtels, les cafés et les restaurants, mais aussi le commerce de détail alimentaire et la réparation automobile.

Dans le sens inverse, les contrôles de l'Urssaf a permis de restituer de l’argent à des entreprises qui avaient trop cotisé, à hauteur de 181 millions d'euros.