Egypte: Revivez les événements de ce mardi en direct

D. B. et N. Bg. avec AFP

— 

Des hélicoptères militaires volent au-dessus de manifestants au Caire, en Egypte, le 1er juillet 2013.
Des hélicoptères militaires volent au-dessus de manifestants au Caire, en Egypte, le 1er juillet 2013. — Hassan Ammar/AP/SIPA

La situation est toujours plus tendue au Caire. Le président, Mohamed Morsi, a rejeté lundi l'ultimatum de l'armée, qui lui a laissé 48 heures pour quitter le pouvoir.

Dans un message lu à la télévision, le commandement militaire a indiqué que «si les revendications du peuple n'étaient pas satisfaites durant cette période, (les forces armées) annonceraient une feuille de route et des mesures pour superviser sa mise en oeuvre». Une prise de position saluée par des cris de joie des manifestants de la place Tahrir.