Egypte: Obama a appelé Morsi pour lui dire son inquiétude

© 2013 AFP

— 

Lâché par cinq ministres et son propre porte-parole, M. Morsi apparaît de plus en plus isolé. 
Lâché par cinq ministres et son propre porte-parole, M. Morsi apparaît de plus en plus isolé.  — Présidence égyptienne

Le président américain Barack Obama a appelé mardi son homologue égyptien Mohamed Morsi pour lui faire part de son inquiétude sur l'aggravation de la crise politique en Egypte, a annoncé un responsable de la Maison-Blanche.

Depuis la Tanzanie, troisième et ultime étape de sa tournée africaine en cours, le président américain a indiqué à M. Morsi que Washington était attaché «au processus démocratique en Egypte et ne soutenait aucun parti ou groupe», a ajouté ce responsable.

Par ailleurs, le ministre égyptien des Affaires étrangères, Mohammed Kamel Amr, a remis sa démission, a annoncé mardi l'agence de presse officielle Mena.

M. Amr est le plus important membre du cabinet à quitter le gouvernement, après la démission lundi de quatre ministres, dont celui du Tourisme, au lendemain de manifestations monstres réclamant le départ du président islamiste Mohamed Morsi.