Le monde suspendu à l’état de santé de Nelson Mandela

AFRIQUE DU SUD «Madiba» est «dans un état très critique»...

Bérénice Dubuc

— 

Nelson Mandela, dans l'extrait d'une vidéo, le 29 avril 2013.
Nelson Mandela, dans l'extrait d'une vidéo, le 29 avril 2013. — AP/SIPA

«Tout peut arriver d’un instant à l’autre.» Les mots de la fille aînée de Nelson Mandela, Makaziwe, résument l’incertitude qui règne en Afrique du Sud quant au sort du père de la nation. Jeudi, l’ancien président sud-africain était toujours «dans un état très critique mais stable», au vingtième jour de son hospitalisation.

A presque 95 ans, Mandela est traité depuis le 8 juin pour une récidive de l'infection pulmonaire qui le tourmente depuis deux ans et demi, probable séquelle d'une tuberculose contractée pendant son séjour sur l'île-prison de Robben Island, au large du Cap. Son état de santé s’est dégradé dimanche, et le prix Nobel de la Paix 1993 est depuis mercredi soir sous assistance respiratoire. Cependant, il «ouvre les yeux, il réagit toujours au toucher», a précisé sa fille aînée.

«Un héros pour le monde entier»

«Seul Dieu sait quand ce sera l'heure (...). Nous allons attendre avec lui, avec papa, tant qu'il est encore avec nous (...) Nous allons vivre avec cet espoir jusqu'à ce que vienne la fin», a-t-elle dit. De son côté, le président sud-africain Jacob Zuma, qui a annulé une visite au Mozambique, a affirmé que Nelson Mandela était «nettement mieux» jeudi que mercredi soir.

En attendant l’issue du dernier combat du héros de la lutte anti-apartheid, sur le continent africain comme partout dans le monde, tous rendent hommage au symbole mondial de la paix et de la réconciliation. La population prie et se presse devant le Mediclinic Heart Hospital de Pretoria, où Madiba a été admis, le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a salué «sa vie remarquable et son exemple», qui ont inspiré des gens dans le monde entier.

Depuis Dakar, le président américain Barack Obama, qui doit se rendre en Afrique du Sud vendredi soir, a rendu hommage au «héros pour le monde entier» qu’est et restera Nelson Mandela. «Quand il quittera cette terre (...), nous savons tous, je pense, que son héritage vivra à travers les âges», a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse.