L'état de santé de Nelson Mandela s'est amélioré, selon la présidence sud-africaine

AFRIQUE DU SUD Le président Jacob Zuma a annulé sa visite au Mozambique pour pouvoir visiter Nelson Mandela....

avec AFP

— 

Nelson Mandela, dans l'extrait d'une vidéo, le 29 avril 2013.
Nelson Mandela, dans l'extrait d'une vidéo, le 29 avril 2013. — AP/SIPA

Nelson Mandela est «dans un état très critique et tout peut arriver d'un instant à l'autre» ce jeudi, a déclaré sa fille aînée Makaziwe Mandela dans une interview pour le journal de midi de la radio publique SAFM.

Son état de santé «s'était amélioré dans la nuit»

«Je ne peux que répéter que papa est dans un état très critique. Tout peut arriver d'un instant à l'autre», a déclaré Makaziwe. «Mais je veux aussi souligner, une fois de plus, que seul Dieu sait quand ce sera l'heure (...) Nous allons attendre avec lui, avec papa, tant qu'il est encore avec nous, ouvrant les yeux et réagissant au toucher».

Néanmoins, la présidence sud-africaine a déclaré que son état de santé «s'était amélioré dans la nuit». «Son état reste critique, mais s'est stabilisé», a-t-elle précisé dans un communiqué. «J'ai annulé ma visite au Mozambique aujourd'hui (jeudi) pour pouvoir le voir et m'entretenir avec les médecins. Il est nettement mieux aujourd'hui qu'il ne l'était lorsque je l'ai vu hier soir. L'équipe médicale continue de faire un travail remarquable», a déclaré le président Jacob Zuma, cité dans le texte. «Nous devons prier pour la santé de Tata (père, ndlr) et lui souhaiter bonne chance. Nous devons aussi poursuivre notre travail et nos activités quotidiennes tant que Madiba restera hospitalisé», a-t-il ajouté, appelant le héros de la lutte anti-apartheid de son nom de clan, affectueusement utilisé par la plupart des Sud-Africains. «La présidence n'apprécie pas les rumeurs qui se répandent sur la santé de l'ancien président Mandela», a ajouté Jacob Zuma, alors qu'on l'a dit ici et là au plus mal, voire déjà décédé.

L'ex-président sud-africain Nelson Mandela dont la mort semble imminente est «un héros pour le monde» dont «l'héritage vivra à travers les âges», a déclaré jeudi à Dakar le président américain Barack Obama. «Je pense qu'il est un héros pour le monde et, si et quand il quittera cette terre (...), nous savons tous, je pense, que son héritage est un de ceux qui vivront à travers les âges», a affirmé Barack Obama lors d'une conférence de presse avec son homologue sénégalais Macky Sall.

«Sous assistance respiratoire»

Le prix Nobel de la paix 1993 est sous assistance respiratoire, a précisé à l'AFP Napilisi Mandela, un chef de clan venu de sa région natale du Transkei (sud) qui lui a rendu visite à Pretoria mercredi. «Oui, il utilise des machines pour respirer», a dit le chef traditionnel. «C'est triste, mais c'est tout ce qu'on peut faire.»

L'état de santé de l'ancien président sud-africain s'est aggravé durant le week-end. Il avait été hospitalisé en urgence le 8 juin après une récidive de l'infection pulmonaire qui le tourmente depuis deux ans et demi.