Etats-Unis: Un joueur de football américain multimillionnaire inculpé pour meurtre

MONDE Après la découverte du corps d'un homme abattu par balle près de chez lui...

avec AFP

— 

Aaron Hernandez, joueur des New England Patriots (NFL), a été inculpé de meurtre le 26 juin 2013.
Aaron Hernandez, joueur des New England Patriots (NFL), a été inculpé de meurtre le 26 juin 2013. — Jim Rogash / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Le joueur de football américain Aaron Hernandez a été inculpé pour meurtre ce mercredi après la découverte le 17 juin dernier à moins de 1,5km de chez lui du corps d'un homme tué par balle.

La police a arrêté mercredi tôt le joueur dans sa luxueuse maison. Il a ensuite été formellement mis en accusation par un tribunal du Massachusetts (nord-est) pour meurtre, possession illégale d'une arme à feu et possession d'une arme munie de chargeur à grande capacité, selon la police de l'Etat.

Son équipe résilie son contrat

Les New England Patriots, l'équipe de la ligue professionnelle de football américain (NFL) dans laquelle le joueur multimillionnaire évoluait depuis 2010, a de son côté annoncé la résiliation de son contrat.

«Nous savons que l'enquête des forces de l'ordre sur cette affaire est en cours. Nous soutenons leurs efforts et respectons la procédure juridique. Toutefois, par cette annulation, nous estimons faire ce qui convient», a commenté l'équipe avec laquelle Hernandez avait récemment signé une extension de contrat jusqu'en 2018 pour 12,5 millions de dollars.

 Aperçus ensemble en boîte de nuit

Les soupçons se sont très vite dirigés vers Hernandez après la découverte du corps d'Odin Lloyd dans une zone industrielle proche du domicile du sportif.

Selon des sources policières citées par Fox et ABC, Aaron Hernandez et la victime avaient été vus ensemble dans plusieurs boîtes de nuit le soir du meurtre. Les voisins de Aaron Hernandez auraient entendu des coups de feu peu après trois heures du matin le 17 juin.

Selon la chaîne ABC, citant toujours des sources policières, le système de caméras de surveillance installé chez le joueur avait été délibérément détruit et le téléphone portable que l'avocat de l'accusé a remis à la police était en morceaux.