La Cour suprême invalide la loi de défense du mariage

MONDE Cette loi définit le mariage comme l'union d'un homme et d'une femme...

avec AFP

— 

Des manifestants pro-mariage gay devant la Cour suprême américaine, le 26 mars 2013, alors que les neuf juges examinent deux recours légaux.
Des manifestants pro-mariage gay devant la Cour suprême américaine, le 26 mars 2013, alors que les neuf juges examinent deux recours légaux. — A.FLIGG/SIPA/AP

La Cour suprême des Etats-Unis a invalidé mercredi la loi de défense du mariage qui le définit comme l'union entre un homme et une femme. La loi qui date de 1996 est «anticonstitutionnelle car elle est une privation de l'accès à la liberté des personnes qui est protégé par le 5e amendement», a tranché la haute Cour, se rangeant ainsi à l'avis du gouvernement Obama. Cette décision permet aux couples gays légalement mariés dans 12 Etats sur 50 et dans la capitale Washington, d'avoir accès aux mêmes avantages fédéraux que les couples hétérosexuels.

La Cour suprême des Etats-Unis a également estimé qu'une plainte de militants contre le mariage gay en Californie n'était pas recevable, le rendant de nouveau possible dans cet Etat de la côte ouest. La haute Cour, était appelée à se prononcer sur l'interdiction du mariage homosexuel en Californie, ou «proposition 8» inscrite dans la Constitution californienne, qu'un groupe de militants anti-gay demandait de confirmer.