Réchauffement climatique: Bruxelles salue les annonces d'Obama

MONDE Le président américain a annoncé vouloir réduire les gaz à effet de serre de 17% par rapport à leur niveau de 2005 d'ici 2020...

avec AFP

— 

Barack Obama a dévoilé son plan sur le climat à Washington, le 25 juin 2013.
Barack Obama a dévoilé son plan sur le climat à Washington, le 25 juin 2013. — ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

La Commission européenne a salué ce mardi soir l'initiative pour combattre le réchauffement climatique du président américain Barack Obama, qui veut s'attaquer aux émissions de gaz à effet de serre produites par les centrales au charbon.

«Je salue l'effort renouvelé du président Obama pour s'attaquer au changement climatique», a affirmé le président de la Commission européenne, José Manuel Barroso, dans un communiqué. Il a jugé que la vaste initiative annoncée mardi par le président américain était «une avancée positive».

Promouvoir les énergies propres

Barack Obama a dévoilé mardi une initiative pour combattre le réchauffement climatique. Il s'est aussi engagé à promouvoir davantage les sources d'énergie propre et à agir pour mieux protéger les Américains des effets du réchauffement.

Selon la Maison Blanche ce plan d'action devrait permettre aux États-Unis d'atteindre l'engagement du président de 2009 de réduire, d'ici 2020, les émissions de gaz à effet de serre de 17% par rapport à leur niveau de 2005.

Au sein de l'Union européenne, «nous avons une législation ambitieuse» en terme de lutte contre le réchauffement climatique. «Nous réduisons considérablement nos émissions de carbone, développons les énergies renouvelables et les économies d'énergie», a souligné José Manuel Barroso.

«Des nouvelles encourageantes»

Avec les annonces faites par le président Obama, «nous allons aider le monde à croire qu'il est possible de lutter (contre le réchauffement climatique, ndlr), si nous le faisons ensemble», a poursuivi le président de l'exécutif européen.

«Ce sont des nouvelles encourageantes alors que l'Europe esquisse sa politique climatique et énergétique pour 2013», a également réagi la commissaire européenne en charge de l'Action pour le climat, Connie Hedeggard.