Pour Sarah Palin, c'est Allah qui doit s'occuper de la Syrie

DERAPAGE L'ex-gouverneur de l'Alaska fait à nouveau polémique...

C.B.

— 

Sarah Palin
Sarah Palin — Carolyn Kaster/AP/SIPA

Et Sarah Palin refait parler d’elle. Samedi, l’ex-gouverneur de l’Alaska a déclaré à propos de la Syrie: «Où est notre commandant en chef? Nous parlons maintenant des interventions les plus récentes. Je dis qu’en attendant d’avoir un commandant en chef qui sait ce qu'il fait, eh bien, laissons ces pays islamiques radicaux qui ne respectent même pas les droits fondamentaux de l'homme, (…), laissons Allah s’en occuper.» Ce qui n’a pas manqué de faire réagir sur les réseaux sociaux.