Turquie: Deux importants syndicats appellent à la grève générale à partir de lundi

avec AFP

— 

Deux des principaux syndicats turcs ont annoncé ce dimanche une grève générale à partir de lundi dans toute la Turquie pour dénoncer les violences policières contre les manifestants opposés au Premier ministre Recep Tayyip Erdogan, a déclaré à l'AFP le porte-parole du syndicat KESK.

«Nous nous mettons en grève demain (lundi) dans tout le pays, avec le (syndicat) DISK et d'autres organisations», a déclaré Baki Cinar, porte-parole du KESK. Des médecins, des ingénieurs, des architectes et des dentistes se joignent à l'appel à la grève. Les organisations syndicales appellent également à la fin «immédiate» des violences policières.

Une première grève mercredi

Ces syndicats avaient déjà observé une grève mercredi au lendemain d'une opération coup de poing de la police pour évacuer les dizaines de milliers de manifestants de la place Taksim à Istanbul.

Ce premier appel à la grève générale avait été peu suivi. La Confédération syndicale des ouvriers révolutionnaires (DISK) revendique 420.000 membres et la Confédération syndicale des salariés du secteur public (KESK) 250.000 membres.