Un immeuble s'effondre à Philadelphie et cause la mort de six personnes

FAITS DIVERS Un premier bilan de l’effondrement d’un immeuble mercredi à Philadelphie fait état de six morts et de treize blessés …

avec AFP

— 

Un immeuble en cours de démolition s'est écroulé sur un magasin mercredi 5 juin à Philadelphie dans l'est des Etats-Unis.
Un immeuble en cours de démolition s'est écroulé sur un magasin mercredi 5 juin à Philadelphie dans l'est des Etats-Unis. — Jordan McLaughlin/AP/SIPA

Au moins six personnes ont été tuées et 13 autres blessées mercredi à Philadelphie, dans l'est des Etats-Unis, lorsqu'un immeuble en cours de démolition s'est écroulé sur un magasin, a déclaré le maire de la ville Michael Nutter.

«Nous pouvons confirmer à présent que six personnes sont mortes, un homme et cinq femmes» a précisé M. Nutter, qui n'a pas donné de détails sur l'identité des victimes. Les blessés ont été hospitalisés avec des «blessures légères», a déclaré le chef des pompiers Lloyd Ayers.

L'immeuble de quatre étages situé au coin de la 22e rue et de Market Street, à 500 mètres de la mairie en centre-ville, s'est écroulé vers 10h45 (14h45 GMT) sur un autre bâtiment de deux étages abritant un magasin de l'Armée du Salut.

L’opération de déblayage se poursuit

Les autorités ignorent combien de personnes se trouvaient dans le magasin au moment de l'accident, a précisé M. Nutter, indiquant que les équipes de secours continueraient à fouiller les gravats pour chercher d'éventuelles victimes. L'opération de déblayage se poursuit et devrait durer entre 12 et 24 heures, a déclaré Lloyd Ayers.

Un témoin, Marc Newall, 46 ans, qui travaillait à proximité, s'est précipité pour apporter son aide. Il a raconté qu'il avait entendu un «énorme bruit» puis vu «un énorme nuage de poussière» jusque de l'autre côté de la rue.

Rejoignant d'autres personnes venues apporter leur aide dans les fouilles, il a indiqué que les pompiers étaient arrivés dans les vingt minutes. Cette expérience l'a bien secoué, a-t-il confié.

L'entrepreneur chargé de la démolition du bâtiment qui s'est effondré avait demandé la protection de faillite en mars et avait un casier judiciaire pour une histoire de fraude de voitures à la casse, a affirmé le journal Philadelphia Inquirer.