Espagne: Un champion du monde de Kung-fu soupçonné de meurtre

avec AFP

— 

Un champion de Kung-fu a été arrêté à Bilbao, dans le nord de l'Espagne, après la découverte d'os qui pourraient être humains dans son gymnase où une femme a été retrouvée dans le coma, a annoncé lundi la police basque.

Avertie par un voisin qui avait entendu des cris, la police a forcé les portes du gymnase Zen4 à Bilbao où elle a découvert une femme qui avait été victime d'une «agression très violente» et «a arrêté l'agresseur présumé», a indiqué le chef adjoint de la police basque, Luis Cobo, dans une conférence de presse.

Premier «maître Shaolin» occidental

La femme se trouve «dans un état très grave, dans le coma», a précisé à l'AFP une porte-parole de la police, sans confirmer d'éventuelles tortures évoquées par la presse. Des os ont également été découverts dans le gymnase de Juan Carlos Aguilar qui «en principe semblent être des restes humains mais cela doit être confirmé par les biologistes» après des tests ADN, a affirmé Luis Cobo. «Et si ce sont des restes humains, il reste également à déterminer s'ils appartiennent à une ou plusieurs personnes», a-t-il ajouté.

Selon la presse, Juan Carlos Aguilar, dont le domicile a également été perquisitionné, s'est fait connaître dans les années 1990 comme premier «maître Shaolin» (une école de Kung-fu chinoise) occidental et avait alors accordé de nombreux entretiens à la presse. Il a été triple champion du monde de Kung-fu et huit fois champion d'Espagne de sa discipline, selon El Pais.