La CPI veut plus de preuves avant un éventuel procès contre Gbagbo

avec AFP

— 

Les juges de la Cour pénale internationale (CPI) ont besoin d'informations ou d'éléments de preuve supplémentaires de la part du procureur avant de décider de mener un éventuel procès contre l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo, a indiqué la Cour ce lundi.

Les juges ont ajourné la décision de confirmer ou non les charges de crimes contre l'humanité qui pèsent sur Laurent Gbagbo et «demandent au procureur d'envisager de fournir des preuves supplémentaires ou de mener des enquêtes supplémentaires», a indiqué la CPI dans un communiqué.