Tunisie:Vives critiques du projet de Constitution qui devrait être remodelé

avec AFP

— 

Le projet de Constitution tunisienne présenté samedi comme finalisé, sera vraisemblablement encore modifié face aux critiques, ont expliqué lundi des experts et des élus dénonçant un coup de force des islamistes d'Ennahda.

Le compromis annoncé samedi par la présidence de l'Assemblée nationale constituante (ANC) a été élaboré par un comité parlementaire en charge de la coordination des travaux des différentes autres commissions.

Or certaines d'entre elles ont vivement critiqué des arbitrages et la Commission parlementaire des pouvoirs législatif et exécutif refuse même d'examiner le texte.

«Il y a eu beaucoup de manoeuvres et de contournement des règles qui nous rappellent les procédés du (président déchu Zine El Abidine) Ben Ali», a dénoncé Amor Chetoui, président de cette commission, dans le quotidien la Presse. Cet élu du Congrès pour la république (CPR), le parti du président Moncef Marzouki pourtant allié à Ennahda, a accusé le mouvement islamiste de chercher à accaparer le pouvoir.