Corée du Nord, Turkménistan et Erythrée, «trio infernal» pour la liberté de la presse

©2006 20 minutes

— 

L'année 2005 a été la plus meurtrière depuis 10 ans pour les journalistes en mission, selon le rapport annuel de l'organisation de défense de la presse Reporters sans frontière.
L'année 2005 a été la plus meurtrière depuis 10 ans pour les journalistes en mission, selon le rapport annuel de l'organisation de défense de la presse Reporters sans frontière. — Bertrand Guay AFP/Archives

A l'occasion de la publication de son 5e classement annuel sur la liberté de la presse, l'association française Reporters sans frontières (RSF) a dévoilé hier les noms des membres du « trio infernal » : la Corée du Nord (168e et dernière position), le Turkménistan (167e) et l'Erythrée (166e). En bas de tableau figurent aussi Cuba, la Birmanie et la Chine. RSF salue « les nouveaux pays de l'hémisphère Sud » qui gagnent des places, à l'instar de la Bolivie (16e) et du Bénin (23e), mais s'inquiète de la dégringolade des Etats-Unis (53e), qui perdent neuf places par rapport à l'an dernier. La « guerre contre le terrorisme » y rend suspect tout journaliste qui remettrait en cause la stratégie du président Bush. La France (35e) perd quant à elle cinq places en raison de « la multiplication des mises en examen de journalistes ». La Finlande, l'Irlande, l'Islande et les Pays-Bas sont premiers ex aequo.