Syrie: Netanyahou va tenter de dissuader Moscou de livrer des missiles à Damas

avec AFP

— 

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu tente mardi à Sotchi de dissuader le président Vladimir Poutine de faire livrer des missiles sol-air S-300 promis au régime de Damas, une question qui est venue troubler les efforts diplomatiques pour mettre fin à la guerre civile en Syrie.
Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu tente mardi à Sotchi de dissuader le président Vladimir Poutine de faire livrer des missiles sol-air S-300 promis au régime de Damas, une question qui est venue troubler les efforts diplomatiques pour mettre fin à la guerre civile en Syrie. — Alexey Druzhinin RIA-NOVOSTI

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou est attendu mardi en Russie pour tenter de dissuader le président Vladimir Poutine de faire livrer des missiles sol-air S-300 promis au régime de Damas, une question qui est venue troubler les efforts diplomatiques pour mettre fin à la guerre civile en Syrie.

Cette entrevue devrait avoir lieu à Sotchi, sur les bords de la mer Noire. «La situation en Syrie sera bien entendu au centre des pourparlers», a déclaré le porte-parole deVladimir Poutine, Dmitri Peskov.

Selon les médias israéliens, la visite de Benjamin Netanyahou a plus particulièrement pour objet la livraison prévue à la Syrie des systèmes S-300, des armes sophistiquées capables d'intercepter en vol avions ou missiles guidés, un équivalent russe des Patriot américains.

Un membre du gouvernement israélien a souligné dimanche que Benjamin Netanyahou était «tout à fait déterminé» à empêcher ces livraisons.

L'installation d'un tel système de défense sol-air compliquerait tout projet des États-Unis ou de leurs alliés de procéder à des frappes aériennes, d'établir une zone d'exclusion aérienne au-dessus de la Syrie ou d'intervenir pour sécuriser ou démanteler des armes chimiques.