La Turquie touchée par une troisième explosion en moins de 24 heures

DRAME Un double attentat à la voiture piégée a déjà touché la ville de Reyhanli ce samedi matin...

J.C. (avec AFP)

— 

Une troisième explosion a secoué samedi la ville turque de Reyhanli, proche de la Syrie, mais elle n'a pas de lien avec le double attentat à la voiture piégée qui a fait, selon un dernier bilan, au moins 40 morts et 100 blessés quelques heures plus tôt, a affirmé la chaîne d'information NTV, citant le ministre de l'Intérieur Muammer Güler.

«La troisième explosion était l'explosion du réservoir de carburant d'une voiture. Elle n'a rien à voir avec les événements», a affirmé le ministre, cité par NTV, sans faire état de victimes dans cette dernière déflagration.

NTV avait un peu plus tôt rapporté une troisième explosion survenue dans un quartier de logements collectifs à plusieurs centaines de mètres du centre-ville, où ont eu lieu les attentats, ajoutant que de nombreuses équipes de pompiers, ambulanciers et forces de sécurité se rendaient sur les lieux.

Située près de la Syrie, cette commune a déjà été ensanglanté ce samedi matin après l'explosion de deux voitures piégées. Les autorités turques soupçonnent le régime de Damas d'être à l'origine de ces deux premières attaques.

>> Plus d'infos à venir sur 20minutes.fr