Des cadavres calcinés de mafiosi canadiens découverts en Sicile

MAFIA Les carabiniers italiens ont annoncé jeudi avoir découvert en Sicile deux corps calcinés de gangsters italo-canadiens...

avec AFP

— 

Photo d'illustration de policiers italiens anti-drogue
Photo d'illustration de policiers italiens anti-drogue — MARIO LAPORTA / AFP

Les carabiniers italiens ont annoncé jeudi avoir découvert en Sicile deux corps calcinés de gangsters italo-canadiens soupçonnés de trafic de drogue avec le Canada. Les deux corps, qui ont été découverts dans une décharge mercredi, ont été identifiés comme ceux de Juan Ramon Fernandez, 57 ans, connu comme Joe Bravo, et de Fernando Pimentel, 36 ans, ont indiqué les carabiniers dans un communiqué.

Ils étaient soupçonnés de trafic d'héroïne et d'oxycodone - un analgésique stupéfiant - entre la Sicile et le Canada, en association avec un clan de la mafia basé à Bagheria, près de Palerme, qui a été la cible d'une opération de la police mercredi. L'opération, baptisée Argo, a été menée conjointement par les polices italienne et canadienne.

Corps criblés d'une trentaine de balles

Les corps étaient criblés d'une trentaine de balles. La police a indiqué que deux hommes d'honneur de la mafia, les frères Scaduto, originaires de Bagheria, avaient déjà été arrêtés pour les meurtres et qu'elle recherchait d'autres suspects. Selon la police, l'ordre de tuer Fernandez et Pimentel est venu du Canada et fait partie d'une guerre de territoires entre deux chefs rivaux de la mafia au Canada, la famille Vito Rizzuto et un nouveau clan dirigé par le Québecois Raynald Desjardins.

Fernandez - membre présumé de la famille Rizzuto basée à Toronto - avait été déporté du Canada vers Bagheria après avoir purgé une peine de dix ans de prison pour extorsion, trafic de drogue et possession illégale d'armes. Pimentel était également impliqué dans le crime organisé à Toronto et était arrivé en Sicile en mars.