Angleterre: Une entreprise au coeur d'un scandale aux JO chargée de la sécurité du G8

avec AFP

— 

L'entreprise G4S, au coeur d'un scandale pendant les jeux Olympiques de Londres, assurera la sécurité du sommet du G8 en juin en Irlande du Nord, avec la police et l'armée, a annoncé jeudi le gouvernement britannique. G4S n'avait pas été capable de fournir le personnel prévu pour assurer la sécurité des JO en 2012, une défaillance qui avait obligé les autorités britanniques à mobiliser en urgence des soldats supplémentaires. Ce fiasco avait coûté à l'entreprise quelque 80 millions d'euros.

Mais la ministre britannique chargée de l'Irlande du Nord, Theresa Villiers, a affirmé que G4S avait «tiré les leçons» de son échec aux JO. L'entreprise britannique fournira quelque 450 gardes qui assureront notamment la sécurité de l'accès aux sites du G8, prévu les 17et 18 juin. Quelque 11.000 policiers et des militaires, dont le nombre n'a pas été précisé, seront aussi mobilisés lors du sommet à Lough Erne, près de la ville de Enniskillen, dans le sud-ouest de la province britannique d'Irlande du Nord, a précisé Mme Villiers.

G4S avait déjà assuré la sécurité au sommet du G8 (Allemagne, Canada, Etats-Unis, France, Royaume-Uni, Italie, Japon et Russie) de Gleneagles, en Ecosse, en 2005, et au G20 de Londres en 2009. Le chef de la police nord-irlandaise, Matt Baggott, a par ailleurs annoncé qu'il attendait «des milliers de manifestants» à Belfast, la capitale de l'Irlande du Nord, et à Enniskillen à l'occasion du sommet.