Russie: Démonstration de force sur la place Rouge pour fêter 1945

© 2013 AFP

— 

La Russie a commémoré jeudi la victoire de 1945 sur le régime nazi avec un défilé de 11.000 militaires sur la place Rouge à Moscou et des bombardiers dans le ciel, une démonstration de force digne de l'Union soviétique.
La Russie a commémoré jeudi la victoire de 1945 sur le régime nazi avec un défilé de 11.000 militaires sur la place Rouge à Moscou et des bombardiers dans le ciel, une démonstration de force digne de l'Union soviétique. — Yuri Kadobnov AFP

La Russie a commémoré jeudi la victoire de 1945 sur le régime nazi avec un défilé de 11.000 militaires sur la place Rouge à Moscou et des bombardiers dans le ciel, une démonstration de force digne de l'Union soviétique. Des camions militaires transportant des missiles stratégiques et autres armements lourds ont défilé dans le coeur de la capitale russe pour marquer la fin de la Deuxième guerre mondiale célébrée le 9 mai dans l'ex-URSS, l'acte de capitulation ayant été signé tard le soir du 8 mai à Berlin, soit le 9 mai heure de Moscou.

A exactement 10h à l'horloge du Kremlin, un grand silence s'est installé sur la place Rouge remplie de militaires et dans la tribune officielle où avaient pris place le président Vladimir Poutine et des invités, parmi lesquels de nombreux anciens combattants bardés de médailles. La parade militaire a débuté par la revue des troupes effectuée par le ministre de la Défense, Sergueï Choïgou, debout dans une limousine noire découverte, saluant des milliers de soldats et d'officiers qui ont hurlé en choeur leur traditionnel «Hourra!», sous un ciel bleu et une température printanière.

«Nous faisons tout pour que personne ne puisse plus déclencher une guerre nulle part»

«Nous nous souviendrons toujours que c'est précisément la Russie, l'Union soviétique, qui ont fait échouer les projets odieux, sanglants des nazis, et les ont empêcher de contrôler le monde», a déclaré Vladimir Poutine dans une brève allocution. «Nos soldats ont sauvegardé la liberté et l'indépendance en défendant avec abnégation leur patrie, libérant l'Europe et remportant une victoire dont la grandeur restera dans les mémoires pendant des siècles», a-t-il ajouté.

«Nous faisons tout pour que personne ne puisse plus déclencher une guerre nulle part. Nous faisons tout pour renforcer la sécurité sur la planète», a dit Poutine. Après la chute du régime soviétique en 1991, les défilés avaient été réduits à une dimension plus historique. Mais la Russie est revenue à la tradition de ces démonstrations de force chères à Vladimir Poutine, qui ont connu leur apogée pour les 65 ans de la victoire en 2011, auxquelles des troupes de l'Otan avaient été invitées pour la première fois.