Norvège: Probablement deux morts dans l'effondrement d'un pont

avec AFP

— 

Une personne est morte, une autre a disparu et cinq autres ont été blessées en Norvège dans l'effondrement ce mercredi après-midi d'un pont en construction près de Trondheim (ouest), ont rapporté les médias locaux.

Cet ouvrage qui n'était pas ouvert à la circulation s'est brisé en deux, tuant le conducteur d'un véhicule qui passait en dessous et probablement un ouvrier.

Les recherches se poursuivent

«Une personne qui était dans la voiture et a été écrasée par le pont a été trouvée morte», a affirmé dans la soirée à la télévision publique NRK un policier, Lars Melvold.

«Les recherches pour trouver l'autre personne se poursuivent (...) mais nous supposons que cette personne est morte», a-t-il ajouté, faisant référence à un ouvrier qui n'avait pas encore été retrouvé dans la soirée.

«Ce serait un miracle» de retrouver quelqu'un en vie

En fin d'après-midi, un autre policier, Anders Bang Danielsen, cité par le quotidien Verdens Gang, avait estimé qu'il y avait très peu de chances de sortir un survivant.

«Avec le volume et la masse énormes dont il est question ici, ce serait un miracle» de retrouver quelqu'un en vie, avait-il déclaré.

Sur les images diffusées par la télévision, on pouvait voir un amas de métal et de ciment autour duquel s'affairaient des pelles mécaniques et autres engins de chantier.

«Opérations compliquées» 

«Les opérations sont compliquées par le fait que le ciment frais est en train de durcir», expliquait M. Danielsen. Les pompiers arrosaient ce ciment pour empêcher qu'il prenne définitivement.

D'après Verdens Gang, le maître d'oeuvre, l'entreprise Reinertsen, a avancé comme première explication de l'accident le fait que le coffrage avait cédé.