Etats-Unis: Un important incendie ravage la Californie près de Los Angeles

CATASTROPHE NATURELLE Des milliers d'habitations sont menacées...

© 2013 AFP
— 
Un important incendie a quasiment triplé de taille vendredi dans le nord-ouest de Los Angeles en Californie (ouest des Etats-Unis), menaçant des milliers d'habitations, mais les pompiers ont assuré mieux le contrôler.
Un important incendie a quasiment triplé de taille vendredi dans le nord-ouest de Los Angeles en Californie (ouest des Etats-Unis), menaçant des milliers d'habitations, mais les pompiers ont assuré mieux le contrôler. — David Mcnew GETTY IMAGES NORTH AMERICA

Un important incendie a quasiment triplé de taille vendredi dans le nord-ouest de Los Angeles en Californie (ouest des Etats-Unis), menaçant des milliers d'habitations, mais les pompiers ont assuré mieux le contrôler.

Cet incendie avait ravagé 4.000 hectares de végétation vendredi matin et continuait de brûler 11.300 hectares en soirée.

Près de 1.000 soldats du feu aidés de huit hélicoptères et de six avions combattent l'incendie attisé par le vent, né jeudi près de Malibu, à 40 kilomètres à l'ouest de Los Angeles. Mais les pompiers assuraient vendredi soir maîtriser désormais 20% de l'incendie, contre 10% auparavant.

De forts vents compliquent la tâche

Après avoir annoncé sa réouverture, les pompiers ont précisé qu'une section de 13 kilomètres de l'autoroute du Pacifique (PCH) restait fermée, ainsi que le campus d'une université toute proche, la California State University.

Vendredi, une quinzaine de maisons avaient été endommagées mais pas détruites, selon le compte Twitter des pompiers de la région @VCFD, qui ont estimé que 4.000 d'entre elles étaient menacées.

L'opération s'est compliquée dans la journée quand les vents ont tourné poussant les flammes vers le nord et forçant l'évacuation de nouvelles maisons. Le feu se dirigeait précédemment vers le sud et le comté de Los Angeles, selon la porte-parole des pompiers Lori Ross.

Huit hélicoptères et six avions bombardiers d'eau assurent des rotations régulières et déversent des produits retardants pour tenter de protéger les maisons menacées, a encore précisé Lori Ross.