Un Américain condamné à quinze ans de camp de travail en Corée du Nord

avec AFP

— 

Un Américain d'origine coréenne a été condamné à 15 ans de camp de travail en Corée du Nord pour «actes hostiles» envers le régime communiste, a annoncé ce jeudi l'agence officielle KCNA sur fond de regain de tensions diplomatiques et militaires sur la péninsule coréenne.

Pae Jun-Ho, dont le nom américain est Kenneth Bae, avait été arrêté le 3 novembre dans la ville portuaire de Rason (nord-est) en possession d'un visa de tourisme. Selon la presse sud-coréenne, cet Américano-Coréen de 44 ans, responsable d'un tour-opérateur, voyageait avec plusieurs touristes dont l'un possédait un disque dur d'ordinateur contenant de prétendues données sensibles.

«Charges corroborées par des preuves»

«La Cour suprême l'a condamné à 15 ans de travail forcé pour ce crime», a indiqué KCNA, principal canal de diffusion de la propagande nord-coréenne, sans préciser les charges pesant contre lui.

L'agence avait affirmé samedi qu'il avait «avoué les délits d'avoir entretenu de l'animosité contre la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et tenté de renverser» le régime. «Les charges (retenues contre lui) ont toutes été corroborées par des preuves», selon l'agence. Washington a demandé sa libération immédiate.

Un responsable du département d'Etat a indiqué que Washington «oeuvrait à confirmer les informations» concernant la condamnation de Kenneth Bae via l'ambassade de Suède qui représente les intérêts américains en Corée du Nord où les Etats-Unis n'ont pas de représentation diplomatique.