Le culte de la personnalité court au grand galop au Turkménistan

avec AFP

— 

Le président turkmène, Kourbangouli Berdymoukhamedov, a un peu plus enrichi le culte de sa personnalité le concernant en affichant dans les médias d'Etat sa victoire dans une course hippique et les 8,4 millions d'euros attribués au vainqueur.

Kourbangouli Berdimoukhamedov, un dentiste âgé de 55 ans, passionné de course automobile, est arrivé au pouvoir en février 2007 après la mort soudaine de son prédécesseur, Saparmourate Niazov, et se trouve à la tête d'un pays doté de 4% des réserves mondiales de gaz naturel.

Prix de 11 millions de dollars

Le «Arkadag» (patron) de la nation, exerce également les fonctions de Premier ministre, de commandant en chef des armées et de président du parti unique. Lundi, les médias d'Etat ont présenté des images du Kourbangouli Berdymoukhamedov, sur un cheval au pelage clair nommé Berkarar (le puissant), portant un chapeau blanc en peau de mouton traditionnel, le «telpek», et un caftan cramoisi.

«L'attention des spectateurs était rivée sur la flèche d'or - Berkarar - monté par le dirigeant de la nation. Tout s'est joué dans les dernières secondes et Berkarar a été le premier à franchir la ligne d'arrivée,» écrit le journal Neitralny Turkmenistan.

«Le président Kourbangouli Berdimoukhamedov a encore démontré non seulement ses talents en tant que cavalier mais aussi sa forte volonté, sa fermeté et son courage.» Le président va faire don de son prix de 11 millions de dollars à la société d'élevage Akhal Teke, ont annoncé les médias locaux.