Nouveau décès dû à la grippe aviaire en Chine

Avec Reuters

— 

Une personne est décédée à Shanghai lundi de la souche H7N9 du virus de la grippe aviaire, qui a fait au moins 24 morts en Chine depuis le mois de mars. L'homme âgé de 89 ans est mort après douze jours de soins médicaux, rapporte l'agence de presse officielle Chine nouvelle, citant les autorités sanitaires de Shanghai.

Les cas de contamination par le virus de la grippe aviaire, une centaine signalés à ce jour, se sont répandus dans plusieurs autres provinces chinoises ces derniers jours, notamment celles du Hunan et du Fujian. Un premier cas de grippe H7N9 a été signalé la semaine dernière hors de Chine, à Taiwan.

Rien n'indique pour l'instant que la maladie, transmise à l'homme par des volatiles, se transmette d'homme à homme. L'Organisation mondiale de la santé (OMS) a estimé la semaine dernière que la nouvelle souche H7N9 était particulièrement virulente et était susceptible de se transmettre plus facilement à l'homme que la précédente, le H5N1.