Attaque d'un navire au large du Nigeria, cinq marins capturés

Avec Reuters

— 

Cinq membres d'équipage d'un cargo ont été capturés par des pirates vendredi dernier au large du Nigeria, apprend-on ce lundi auprès d'un responsable des forces de sécurité et du Bureau maritime international (BMI). Le porte-conteneurs MV City of Xiamen, battant pavillon d'Antigua-et-Barbuda, a été attaqué au large de la côte de l'Etat de Bayelsa, a précisé le responsable.

L'équipage était composé majoritairement de Sri-Lankais et comptait aussi dans ses rangs un Russe et un Birman. Selon le BIM, 14 pirates lourdement armés ont attaqué le navire et réussi à forcer sa «citadelle», une pièce sécurisée conçue pour protéger l'équipage en cas d'abordage.

Un autre porte-conteneurs a été pris en chasse le 24 avril par une vedette rapide et visé par des tirs au large du Nigeria, ajoute le BIM, mais il a réussi à échapper à ses poursuivants. La présence de patrouilles navales et de gardes armés à bord des navires a réduit la piraterie au large de la Somalie, mais le nombre d'attaques est en revanche en pleine croissance dans le golfe de Guinée, où circulent des navires chargés du pétrole, du cacao ou des métaux de l'Afrique de l'Ouest.