Comparution aux Etats-Unis du suspect des lettres à la ricine

Avec Reuters

— 

Un professeur d'arts martiaux du Mississipi doit comparaître ce lundi devant un tribunal fédéral pour être inculpé dans l'affaire des lettres à la ricine, un poison mortel, envoyées notamment au président Barack Obama.

Everett Dutscke, 41 ans, a été interpellé samedi à Tupelo, dans le Mississipi, après une perquisition à son domicile et à son ancienne société. Placé en garde à vue pendant le week-end, il sera présenté pour la première fois à un juge de la localité d'Oxford dans le courant de la journée.

Trois lettres à la ricine

Son arrestation est intervenue deux semaines environ après l'interception de trois lettres à la ricine adressées au chef de l'exécutif américain, au sénateur du Mississipi Roger Wicker ainsi qu'à un magistrat de cet Etat du sud des Etats-Unis. L'affaire a fait resurgir aux Etats-Unis le spectre des attaques à l'anthrax, qui firent cinq morts en 2001.

Elle a éclaté quelques jours après l'attentat de Boston, qui fit trois morts le 15 avril sur la ligne d'arrivée du marathon de la ville, attaque imputée à deux jeunes frères d'origine tchétchène vivant depuis plusieurs années aux Etats-Unis.