Complot au Canada: Première comparution des suspects

Avec Reuters

— 

Deux hommes inculpés au Canada pour un projet d'attentat contre un train de voyageurs ont comparu séparément mardi devant la justice. Raed Jaser, 35 ans, et Chiheb Esseghaier, 30 ans, ont été respectivement arrêtés lundi à Toronto et à Montréal. Le complot dont ils sont soupçonnés est sans rapport avec le double attentat commis à Boston il y a une semaine, a déclaré la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

Raed Jaser, portant une longue barbe et une casquette noire, a comparu devant un tribunal de Toronto. La diffusion des propos tenus à l'audience est interdite par la justice. Raed Jaser a nié toute implication, a dit son avocat John Norris aux journalistes. Il sera convoqué à nouveau pour une audience consacrée à son éventuelle libération sous caution.

Maintenu en détention

«Il nie ces allégations et les combattra vigoureusement», a déclaré David Norris, ajoutant que son client était dans un état «de choc et d'incrédulité». Il n'a pas révélé la nationalité de Raed Jaser, mais a précisé qu'il était installé depuis vingt ans au Canada.

Chiheb Esseghaier, un étudiant en doctorat d'origine tunisienne, a quant à lui comparu menotté et entravé devant un tribunal de Montréal. Il a déclaré au juge que les conclusions des enquêteurs «ne reposaient que sur des apparences».

Le doctorant, portant barbe et lunettes, a été maintenu en détention et devrait comparaître prochainement à Toronto. Il achevait un doctorat à l'Institut national de la recherche scientifique, près de Montréal, où il a été admis en 2010.