« Radicalisés par eux-mêmes »

— 

Inculpé lundi, Djokhar Tsarnaev, l'un des deux suspects des attentats de Boston, aurait commencé à se confier sur son lit d'hôpital. Selon CNN, une source gouvernementale a affirmé que « les interrogatoires avaient montré que les deux frères pouvaient être considérés comme des djihadistes qui se sont radicalisés par eux-mêmes ». L'homme aurait expliqué que son aîné, Tamerlan Tsarnaev, tué dans la nuit du 18 au 19 avril, « voulait empêcher l'islam d'être attaqué ». L'une des pistes de l'enquête s'oriente vers la Russie et les « cinq mois et treize jours » passés par Tamerlan au Daguestan. Selon la mère des suspects, qui vit dans cette région, ses fils sont victimes d'un « complot ».