La France se retire d'une agence de l'ONU

Avec Reuters

— 

La France a confirmé mardi qu'elle se retirait, pour des raisons financières, de l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel (Onudi), se joignant ainsi à plusieurs autres pays occidentaux soucieux de maîtriser leur budget. «La France a en effet décidé de se retirer de l'Organisation des Nations unies pour le développement industriel», a déclaré le porte-parole du ministère français des étrangères, Philippe Lalliot, lors d'un point de presse.

 «Cette décision participe des efforts de la France, 4e contributeur au budget-programme de l'ONU et 3e contributeur aux opérations de maintien de la paix, pour maîtriser la part de son budget consacré aux contributions internationales», a-t-il ajouté.

L'agence onusienne basée à Vienne, qui a pour mission de réduire la pauvreté grâce au développement industriel, a fait part de sa "déception" après la décision française. Le Royaume-Uni a annoncé son retrait de l'Onudi en 2011, alors que les Etats-Unis et le Canada avaient déja pris cette décision au milieu des années 1990.