La Corée du Nord veut être reconnue puissance nucléaire

Avec Reuters

— 

La Corée du Nord a demandé ce mardi à être reconnue en tant que puissance nucléaire militaire, une requête aussitôt jugée «ni réaliste, ni acceptable» par les Etats-Unis qui veulent avec leurs alliés de l'Otan que Pyongyang renonce à son arsenal non-conventionnel pour ouvrir un dialogue et désamorcer la crise.

Après des semaines de menaces, dont celle d'une guerre nucléaire, Pyongyang a commencé à évoquer récemment une possible reprise des discussions, que Washington et Séoul appellent de leurs voeux. Mardi, le Rodong Sinmun, organe officiel de Parti des travailleurs au pouvoir en République populaire démocratique de Corée (RPDC), juge les conditions des Etats-Unis et de la Corée du Sud inacceptables.

Demande rejetée

«Si la RPDC s'assied à la table (des négociations) avec les Etats-Unis, ce doit être un dialogue entre puissances nucléaires, pas celui d'une partie qui demande à l'autre de démanteler son arsenal nucléaire», dit le journal.
A Genève, Thomas Countryman, secrétaire d'Etat adjoint américain chargé de la sécurité internationale et de la non prolifération, a rejeté cette demande.

«L'exigence de la Corée du Nord d'être reconnue comme une puissance nucléaire militaire n'est ni réaliste, ni acceptable», a-t-il dit à Reuters. Thomas Countryman dirige dans la ville suisse la délégation américaine aux discussions sur le Traité de non-prolifération (TNP) nucléaire.