Les hauts gradés chinois sommés de redevenir de simples soldats, demande le président

Avec Reuters

— 

Le président chinois Xi Jinping, qui s'est engagé à combattre la corruption, a ordonné aux hauts gradés de l'armée de redevenir de simples soldats pendant des périodes de deux semaines. Pour les plus sceptiques, cette mesure tend surtout à mettre en avant les capacités de commandement du nouveau dirigeant chinois.

«Cette décision a pour but de purifier l'âme et de prévenir et guérir la paresse, le manque de discipline, les dépenses extravagantes et autres maux de la bureaucratie», dit un responsable de l'Armée populaire de libération dans les colonnes du Quotidien du peuple mardi. Pour Johnny Lau, auteur indépendant et analyste politique à Hong Kong, «Xi Jinping veut établir son statut et son pouvoir et montrer à l'ensemble de la nation qu'il va mettre un terme à la corruption». Mais, ajoute-t-il, «il n'y a aucun changement en ce qui concerne la lutte anti-corruption au sein de l'armée». Cette directive, qui s'applique également aux forces de l'ordre chinoises, impose aux gradés d'apporter leur propre repas et de ne pas accepter d'invitations à dîner ou de cadeaux lors de ces deux semaines. Ils doivent en outre dîner avec les jeunes officiers, selon les détails publiés sur le site du ministère de la Défense. Ces périodes reviendront par fréquence de trois à cinq ans, selon les grades. Depuis sa prise de fonction en tant que président de la Commission militaire centrale du Parti en novembre dernier, Xi Jinping s'est dit déterminé à lutter contre la corruption qui menace selon lui la survie du Parti.