Un savon récompensé pour lutter contre le paludisme

SANTE Le paludisme tue de 650.000 à un million de personnes par an...

A.-L.B.

— 

Capture d'écran de la vidéo de présentation du projet «Faso soap».
Capture d'écran de la vidéo de présentation du projet «Faso soap». — Capture d'écran 20 Minutes

Un savon antimoustisque offre l’espoir de réduire efficacement la propagation du paludisme dans le monde. Le «Faso Soap», créé par deux étudiants de l’Institut international d’ingénierie de l’eau et de l’environnement au Burkina Faso, a récemment décroché le premier prix du concours Global Social Venture Competition (GSVC), rapporte Le Faso. Ce concours, hébergé par l'université de Berkeley, en Californie, récompense des projets innovants.

Fabriqué avec des produits locaux, dont de la citronnelle, du karité et des ingrédients gardés secrets, ce savon, utilisé pour se laver ou pour la lessive, repousserait les moustiques et tuerait les larves dans les eaux stagnantes. L'enjeu de ce savon, qui serait vendu 46 centimes d'euros, est énorme. En effet, entre 650.000 et un million de personnes meurent du paludisme chaque année.

Moctar Dembélé et Gérard Niyondiko, les deux étudiants à l'origine de ce projet, ont reçu le premier prix du concours, doté de 25.000 dollars, ainsi que le prix du public, de 1 500 dollars. 

>> La vidéo de présentation du Faso soap ci-dessous