Une flottile japonaise proche des îles objet de litige avec Pékin

Avec Reuters

— 

Une flottile transportant environ 80 nationalistes japonais est arrivée mardi au large d'un chapelet d'îles objet d'un conflit entre Tokyo et Pékin, dans un contexte de relations tendues entre la Chine et le Japon. Les bateaux sont encadrés par au moins dix navires de la garde-côtes japonaise, tandis que trois bâtiments de surveillance chinois se sont également positionnés dans les parages.

Le Japon et la Chine se disputent la souveraineté sur les îles, baptisées Senkaku par les Japonais et Diaoyu par les Chinois. L'an dernier, des membres de la même organisation nationaliste ont débarqué sur l'un des îlots, provoquant des manifestations antijaponaises en Chine.

Le ministre sud-coréen des Affaires étrangères a reporté lundi une visite à Tokyo, tandis que Séoul et Pékin ont vivement critiqué une offrande faite pendant le week-end par le Premier ministre nippon, Shinzo Abe, au sanctuaire de Yasukuni. Ce sanctuaire nationaliste est dédié à la mémoire de militaires japonais décédés, parmi lesquels 14 anciens dirigeants condamnés pour crimes de guerre par un tribunal allié à l'issue de la Seconde Guerre mondiale.