Attentat de Boston: Le second suspect capturé vivant, Boston respire

ETATS-UNIS Djokhar Tsarnaev a été gravement blessé et se trouve actuellement à l'hôpital...

Philippe Berry

— 

Portraits des frères Tsarnaev, accusés d'être les auteurs de l'attentat de Boston du 15 avril. L'aînée, Tamerlan, à gauche, décédé, et le cadet, Djokhar, capturé par la police le 19 avril.
Portraits des frères Tsarnaev, accusés d'être les auteurs de l'attentat de Boston du 15 avril. L'aînée, Tamerlan, à gauche, décédé, et le cadet, Djokhar, capturé par la police le 19 avril. — CAPTURE ABC

De notre correspondant aux Etats-Unis

«We got him.» Ce tweet, du maire de Boston, Tom Menino, exprime le soulagement de toute une ville, et même du pays tout entier. Vendredi soir, Djokhar Tsarnaev, accusé d'être le coauteur de l'attentat du marathon de Boston, a été capturé vivant par les forces de l'ordre à l'issue d'une chasse à l'homme de plus de quatre jours.

 

 

Le jeune homme, qui a perdu beaucoup de sang, était hospitalisé dans la soirée dans un état «grave», selon les autorités. Son frère aîné, Tamerlan, est, lui, décédé la veille après un échange de tirs avec des policiers. D'origine tchétchène, les deux frères arrivés aux Etats-Unis il y a environ 10 ans sont accusés d'avoir placé les bombes qui ont fait trois morts et 180 blessés, lundi, ainsi que d'avoir abattu un policier, jeudi, et blessé un autre.

Caché dans un bateau

Après une nuit et une journée de siège sur les dents, les forces de l'ordre ont bien cru que le jeune homme avait réussi à s'échapper. Dans la soirée, moins de 45 minutes après avoir autorisé les habitants à sortir de chez eux, la police a reçu un coup de fil signalant du sang et un corps caché dans un bateau garé en dehors du périmètre de sécurité.

Vraisemblablement blessé la veille, Djokhar Tsarnaev a de nouveau tiré sur les forces de sécurité, qui ont patienté environ une heure. Ces dernières ont riposté avec des grenades aveuglantes et ont finalement pu sortir le jeune homme du bateau, «couvert de sang». On se sait pas s'il portait une ceinture d'explosifs, comme son frère.

L'aîné entendu par le FBI en 2011

Dans son allocution, Barack Obama a exprimé «la gratitude» du pays aux forces de l'ordre. «Mais il reste de nombreuses questions», a poursuivi le président. «Pourquoi de jeunes hommes qui ont grandi et étudié ici, dans notre pays, en sont-ils venus à une telle violence? Comment ont-ils préparé et commis ces attentats et ont-il reçu une aide?»

Sur les réseaux sociaux, Djokhar Tsarnaev avait tout de l'étudiant américain typique. Ses nombreux amis n'arrivent pas à croire qu'il ait pu commettre un tel acte. Son frère, âgé de 26 ans, semblait moins intégré. Selon un voisin interviewé par ABC, il était devenu «très religieux» il y a environ un an, ce que sa tante, qui vit au Canada, a confirmé. Vendredi, le FBI a indiqué qu'il avait interrogé Tamerlan en 2011 sur de potentielles «connexions extrémistes» suite à la demande d'un pays étranger non identifié. L'enquête n'avait rien donné.

Dans la soirée, trois personnes connectées à Djokhar ont été entendues par le FBI. Elles ont été relâchées un peu plus tard. Le jeune homme semble désormais être le seul à pouvoir expliquer un acte inexpliquable.