L'armée soudanaise reprend deux localités du Darfour

Reuters

— 

L'armée soudanaise a annoncé mercredi avoir repris deux localités que tenaient les rebelles dans l'est du Darfour, où de nouveaux combats ont déplacé des milliers de civils ce mois-ci.

Cité par l'agence officielle de presse Suna, un porte-parole de l'armée du Soudan précise que l'armée a «libéré» les villes de Muhajeria et Labado des rebelles de l'Armée de libération du Soudan fidèles au chef de guerre Minni Minnawi. Un porte-parole de ce dernier a dit à Reuters que les rebelles s'étaient retirés de ces deux localités pour préserver la sécurité des populations civiles. Il a ajouté que l'armée soudanaise avait bombardé Labado avant le retrait des rebelles, mardi.

D'après la Minuad, l'opération «hybride» Union africaine-Nations unies déployée au Darfour, quelque 18.000 civils se sont réfugiés dans des abris de fortune à l'extérieur de ses bases dans ces deux villes depuis le début des combats, le 6 avril. «Les vies de milliers de civils déplacés, qui attendent toujours une aide humanitaire, sont en jeu», soulignait un responsable de la Minuad, Mohamed Ibn Chambas, dans un communiqué diffusé mardi.