La situation en Centrafrique est «extrêmement inquiétante», selon Fabius

Avec Reuters

— 

La situation en Centrafrique, où des rebelles ont pris le pouvoir le mois dernier, est «extrêmement tendue et inquiétante», a déclaré ce mercredi le ministre français des Affaires étrangères.

Des combats meurtriers se déroulent à Bangui entre les forces du chef rebelle Michel Djotodia et les partisans du président déchu François Bozizé. La France a envoyé sur place deux compagnies qui tiennent l'aéroport, assurent la sécurité des points de ravitaillement et protègent son ambassade, a rappelé Laurent Fabius lors des questions au gouvernement à l'Assemblée nationale.

«Il y a actuellement, d'après les renseignements fournis par notre ambassadeur, beaucoup de pillages, beaucoup de morts et beaucoup, beaucoup d'inquiétude», a ajouté le chef de la diplomatie française. «La France est disponible pour appuyer tout effort pour revenir vers la stabilité mais il faut mettre en place des autorités légitimement reconnues, ce qui n'est pas le cas du président actuel», a-t-il dit.