Le mariage gay voté sous les vivats en Nouvelle-Zélande

Avec Reuters

— 

Le parlement de Nouvelle-Zélande a adopté sous les vivats ce mercredi un projet de loi autorisant le mariage homosexuel, faisant de ce pays le premier de la région Asie-Pacifique à étendre le mariage aux couples de même sexe. Le texte avait déja été approuvé à une large majorité en première lecture et l'issue du vote ne faisait aucun doute. Le projet de loi a été adopté par 77 des 121 élus. A l'annonce du résultat, des vivats et des applaudissements ont éclaté tandis qu'une partie du public entonnait un chant traditionnel maori.

«Les deux-tiers du parlement ont approuvé l'égalité devant le mariage. Cela montre que les droits de l'homme avancent dans notre pays», a déclaré Louisa Wall, députée du Parti travailliste ouvertement homosexuelle et rapporteur de cette loi. Les premiers mariages homosexuels pourraient être célébrés au mois d'août.

Le projet de loi a rencontré une forte opposition de l'Eglise catholique, des conservateurs religieux et politiques qui l'accusent d'ébranler l'institution de la famille. La Nouvelle-Zélande autorise les unions civiles depuis 2005. Le pays de 4,4 millions d'habitants, de culture britannique et catholique, devient le treizième pays à légaliser le mariage gay, après l'Uruguay la semaine dernière.