Séisme en Iran: Les rescapés fouillent les ruines au Pakistan voisin

© 2013 AFP

— 

Les rescapés du plus violent séisme en sol iranien en un demi-siècle, ayant fait au moins 41 morts principalement au Pakistan voisin, fouillaient mercredi les décombres de leurs maisons alors que les premiers secours commençaient à arriver.
Les rescapés du plus violent séisme en sol iranien en un demi-siècle, ayant fait au moins 41 morts principalement au Pakistan voisin, fouillaient mercredi les décombres de leurs maisons alors que les premiers secours commençaient à arriver. — Banaras Khan AFP

Les rescapés du plus violent séisme en sol iranien en un demi-siècle, ayant fait au moins 41 morts principalement au Pakistan voisin, fouillaient mercredi les décombres de leurs maisons alors que les premiers secours commençaient à arriver.

La secousse évaluée à 7,8 par le Centre américain de géophysique (USGS), et ressentie jusqu'en Inde et dans les pays du Golfe, a fait un mort et des dizaines de blessés en Iran dans la province reculée du Sistan-Baloutchistan située à plus de 1.300 km de la capitale Téhéran.

Au Pakistan voisin, le séisme a fait «au moins 40 morts dont des femmes et des enfants», a dit à l'AFP Attiq Minhas, un porte-parole des paramilitaires pakistanais déployés dans la province pauvre limitrophe du Baloutchistan, où les autorités ont aussi dénombré plus de mille masures en briques de terre détruites.

Le Premier ministre intérimaire pakistanais, Hazar Khan Khoso, a demandé aux autorités du Baloutchistan de «porter secours aux personnes affligées par cette calamité», voire de les «évacuer».

Les paramilitaires ont été déployés à Mashkail, petite ville endeuillée située à seulement trois kilomètres de la frontière iranienne. L'arrivée des premiers secours a été retardée, car cette bourgade sans route pavée, sans électricité courante et aux infrastructures déficientes est située dans une région isolée.